Le travail des entours, une clinique du quotidien en institution

Résumé :

Travailler le quotidien en institution est subtil et délicat. L’auteur, par l’évocation d’une situation clinique et de moments du quotidien d’un hôpital de jour, tente d’illustrer ce travail de l’ambiance, des « entours » dont parle Jean OURY.

Ces petits moments d’inattendus qui nous dérangent et nous surprennent, font percevoir la complexité, la difficulté mais aussi la richesse de ce que les patients déposent dans les interstices de l’établissement.

Pour cela le Club Thérapeutique, opérateur de changement est un outil précieux. Contre-pouvoir stimulant au fonctionnement hiérarchisé de l’établissement, son mouvement aide à lutter contre la routine et l’inertie.

Lire le reste de cet article »

Le psychanalyste en institution: une neutralité impossible?

Résumé. Le psychanalyste est parfois sollicité pour intervenir en institution sous des formes différentes. La référence à la psychanalyse groupale permet de penser l’institution comme un groupe spécifique avec son histoire, ses mythes et ses fonctionnements spécifiques. A travers des exemples cliniques, nous nous interrogeons ici sur la place que le psychanalyste peut prendre dans une écoute de l’Inconscient quand la réalité externe et organisationnelle semble recouvrir parfois l’accès au sens. Une formation rigoureuse est plus que jamais nécessaire dans ce type de travail.

Lire le reste de cet article »

L’aire de jeu des praxis instituantes

Résumé. L’institution, dans le sens du mouvement d’instituer, est rendue possible par la création d’aires de jeu multiples (en soi, dans le groupe, dans la société). Dans la clinique quotidienne, cela introduit une lutte contre la naturalisation des processus psychotiques et des phénomènes institutionnels. Ouvrir à la complexité des relations humaines et à la prise en compte des failles des institutions et des personnes, pour les mettre au travail, est l’enjeu des praxis instituantes.

Lire le reste de cet article »

Dynamique institutionnelle et processus groupal: scénarisation et mise en réçit

Résumé : L’auteur propose tout d’abord une réflexion sur ce que l’on pourrait concevoir comme des points de convergence entre la thérapie institutionnelle et les médiations thérapeutiques. Quelles sont les sources d’inspiration communes qui amènent ces deux courants de pensées à défendre une certaine conception de l’institution de soin ? Quels sont les accointances et la résonnance entre ces deux voies offertes dans les pratiques de soin en institutions ? Ensuite, partant du dispositif institutionnel tel que conçu à la Clinique Villa des Pages dans l’unité d’hospitalisation pour adolescents, l’auteur propose d’envisager l’articulation de ces deux approches du soin psychique en institution.

Lire le reste de cet article »

Fonction de l’institution en consultations

Résumé. Comment la pratique auprès des schizophrènes modifie-t-elle l’écoute des névrosés ou des autres en institution ? L’expérience d’une pratique de consultations en institution est  illustrée par le travail thérapeutique poursuivi avec une patiente. On pourrait avancer que la psychothérapie institutionnelle aujourd’hui est une psychothérapie du lien social.

Lire le reste de cet article »

Ce que les patients nous transmettent

Résumé. Notre propos sera une tentative de mise en perspective des éléments d’une logique de la transmission autant que la transmission elle-même,  logique comme position par rapport au savoir ou même plutôt  au non – savoir. À partir d’un premier point qui est la rencontre avec un patient, seront dépliées et articulées  la question de l’altérité, celle de la séparation instituante, la position par rapport à un point de non savoir. Le non savoir est à entendre là dans sa différence avec la connaissance trompeuse,  comme un savoir du côté du docte ignorance. Au travers des notes  cliniques seront abordées  l’acceptation d’être déplacé et transformé par le patient,  la capacité à s’ex- situer par rapport à l’institution mais également à sortir de la fascination produite par les dires de certains patients. Cette transmission parfois invisible de la part des patients vient interroger notre savoir-faire de psychanalyste mais également notre savoir- faire clinique  de praticien en institution et notre responsabilité.

Lire le reste de cet article »

Soins psychiatriques et traitement de l’Autre

Quelques orientations métapsychologiques des soins psychiatriques individuels et collectifs dans une institution

Résumé. Nous voudrions tenter d’expliciter dans cet exposé comment, de notre point de vue, une pratique psychiatrique en institution guidée par les outils de la psychanalyse constitue ce que Zénoni appelle un traitement de l’Autre qui représente un point de repère quotidien dans notre clinique institutionnelle et individuelle et en caractérise ce qu’elle a de foncièrement psychanalytique. Nous  tâcherons donc d’en définir les principes dans un premier temps. Enfin il nous importait d’articuler cette conception du soin avec son corollaire médical c’est-à-dire ce qui serait  un traitement du sujet malade lui-même, un traitement sur le corps de sa psychè, pour lequel l’exemple des prescriptions médicamenteuses nous semble particulièrement illustrer un aspect central du travail psychiatrique mais non pour l’opposer  à l’éthique psychanalytique ni évidemment  à l’approche psychodynamique à laquelle elle est susceptible de participer de manière incontournable, mais bien pour tenter de l’y intégrer.

Lire le reste de cet article »