Transmission et travail de la dissymétrie en situation interculturelle

 

Résumé. L’auteur de ce texte évoque la transmission culturelle d’abord à travers les directions de thèses à l’université autour de l’idée de ce que les doctorants d’origine étrangère transmettent à leur directeur de thèse. Il défend l’idée d’une articulation entre décentrage et dissemblance pour développer la notion de dissymétrie permettant une transformation des représentations. Il évoque dans un deuxième temps cette même dissymétrie sur le plan clinique, entre le praticien et son patient, estimant qu’elle permet de délimiter l’espace de la parole, celui du mouvement et des affects, le cadre thérapeutique étant toujours à réinventer. L’article est traversé par l’idée de ne pas réduire l’appartenance culturelle du sujet à sa propre dimension culturelle mais de laisser toute la place à l’inquiétante étrangeté.

Lire le reste de cet article »